Udil… pour qui ?

image_pdfimage_print

Les licenciements à ArcelorMittal ? Pas grave, le gouvernement wallon financera, pour 20 millions par an, un groupement d’employeurs : « Udil.be ». 200 travailleurs licenciés par ArcelorMittal seront affectés à cette structure où « ils seront formés et loués à des entreprises ». Lesquelles ? Eh bien, celles du groupement d’employeurs évidement, parmi lesquelles on retrouve la FN, Techspace Aero, Margotteaux ou encore… ArcelorMittal ! Ce n’est rien d’autre qu’une forme de subsides supplémentaires aux licencieurs !