Comment l’État convertit les salaires en profits

image_pdfimage_print

1,23 millions d’emplois sont subventionnés par l’Etat, un emploi sur trois. Depuis 2007, le nombre d’emplois subsidiés a augmenté de 21 %, alors que le nombre d’emplois n’a progressé que de 3%. Il s’agit donc d’un gigantesque subside aux patrons, qui peuvent empocher des baisses de cotisations sociales pour un-demi millions de salariés, exploiter 123 000 travailleurs en titre-service, faire payer les prépensions et le chômage économique par le contribuable ou par l’assuré social, c’est à dire en fait par les travailleurs eux-mêmes.

On se demande juste à quoi peuvent bien servir les patrons, si on n’a même plus besoin d’eux pour payer les salaires ?