Ce que disent les statistiques sur la pauvreté

image_pdfimage_print

Le gouvernement Michel et ses « experts » affirmaient, contre l’évidence et contre les gilets jaunes, que « le pouvoir d’achat avait augmenté ». Mais voici que les chiffres de Stabel, l’Office belge de statistique montrent le contraire : en 2018, 16,4 % de la population est pauvre, contre 14,3 % en 2004. La pauvreté augmente et touche en particulier les pensionnés (16,7 % de pauvres), les jeunes de 16 à 24 ans (20,4 %, un sur cinq !), les chômeurs (49,4 %, un sur deux !!), les mères isolées (41,3% !!!).

La pauvreté est causée par la rapacité de la classe capitaliste. Elle touche en premier nos enfants, nos parents âgés, les mamans isolées, nos collègues licenciés, car les gouvernements sont au service des riches, quelles que soient leurs couleurs.