Un vote conscient, un résultat encourageant

image_pdfimage_print

Notre liste Lutte Ouvrière aux élections fédérales dans le Hainaut a obtenu 5 735 voix, plus que les 3 539 de 2014, soit 0,78% en 2019 au lieu de 0,48% en 2014. Ces électeurs ont choisi de donner leur voix à la seule liste s’adressant au camp des travailleurs et à la conscience de classe avec un programme clairement communiste.

Faire le choix de voter Lutte Ouvrière signifiait ne pas marcher dans les pièges tendus par les partis « antisystème » qui ne remettent pas en cause le système, mais seulement les larbins du système que sont les politiciens… et qui veulent nous faire croire qu’on pourrait se protéger du chômage, des bas salaires et des difficultés économiques derrière des frontières. En dressant ainsi des barrières toujours plus hautes entre les travailleurs, ils renforcent surtout le camp des exploiteurs.

Voter Lutte Ouvrière, c’était exprimer son opposition non seulement aux équipes gouvernementales, mais à tout ce système capitaliste où les actionnaires des grandes banques et entreprises détiennent le véritable pouvoir et qui repose tout entier sur l’exploitation. C’était donner sa voix à l’internationalisme ouvrier, au vieux slogan du mouvement ouvrier : « prolétaires de tous les pays unissons-nous ».

Et enfin, voter Lutte Ouvrière nécessitait aussi de résister à l’illusion électoraliste que des députés PTB pourraient faire mieux que les députés PS, et changer la vie pour les travailleurs en se passant de luttes sociales.

Le résultat électoral de la liste Lutte ouvrière ne pèsera pas dans les urnes, ce n’est pas le problème. Nous nous adressons aux travailleurs avec un programme de lutte, dans la perspective que les travailleurs créent un rapport de force face au patronat et aux gouvernements, pour imposer une augmentation des salaires et des pensions, ainsi que des embauches massives, en prenant sur les profits. C’est la seule solution pour faire face à la misère qui se développe dans toute une partie de la population.

En prenant leur sort en main eux-mêmes, les travailleurs pourront changer leur sort et l’avenir de toute la société.

Nous nous adressons aux travailleurs avec un programme clairement communiste. Ces idées sont aujourd’hui à contre-courant, mais ce sont les seules idées qui ouvrent une réelle perspective pour l’humanité tout entière, car la catastrophe économique, sociale, militaire et écologique dans laquelle l’humanité s’enfonce, qui s’exprime aussi par la montée des courants nationalistes et d’extrême-droite, ne peut pas être résolue dans le cadre du capitalisme qui en est la cause !

Pour y faire face, les travailleurs ont besoin d’un parti communiste révolutionnaire. Ce parti reste à construire. Avec cette campagne électorale et des très nombreuses discussions, les militants et sympathisants de Lutte Ouvrière, ont contribué à la réémergence d’un tel parti. Nous invitons tous ceux qui ont voté pour nous, qui ont discuté avec nous, de ne pas rester seuls avec leur révolte et leurs idées, et de poursuive le contact au niveau qu’ils souhaitent. Faisons connaissance, continuons les échanges commencés lors d’une discussion au pas de la porte, à la porte de l’entreprise, sur un marché… Les militants de Lutte Ouvrière