Tesla innove… dans l’exploitation!

image_pdfimage_print

Les travailleurs du constructeur automobile Tesla ont reçut un courrier de leur direction faisant appel « au volontariat » pour livrer des dizaines de milliers de véhicules à leurs propriétaires. Les heures supplémentaires de ces « volontaires » seront payées comme des heures normales, et ils devront rentrer à l’usine en taxi Uber. Le constructeur Tesla est connu pour ses conditions de travail exécrables : après avoir réduit le personnel de ses usines de 20%, le nombre d’arrêts maladie a explosé passant de 7 620 jours en 2017 à plus de 22 500 en 2018.

A force de toujours pousser plus loin l’exploitation et le mépris, les patrons déclencheront des explosions de colères bien méritées.