Secteur du verre : il y a urgence de mettre les licencieurs sous contrôle !

image_pdfimage_print

Près de 2 000 emplois directs et indirects vont être supprimés par les groupes verriers AGC (Roux) et Saint – Gobain (Auvelais).

Les raisons invoquées sont toujours les mêmes : concurrence des pays à bas salaires, la crise, etc. Par contre ces patrons restent discrets sur la guerre commerciale que livre Saint-Gobain pour écraser ses concurrents en diminuant momentanément ses prix, guerre qui se fait sur le dos des travailleurs du groupe, comme à Auvelais.

Les travailleurs font toujours les frais des guerres commerciales que se livrent les capitalistes. Jusqu’à ce que les travailleurs s’organisent contre leurs exploiteurs !