Après avoir coupé la jambe, ils enlèvent la béquille

Download PDF

Le gouvernement wallon tient à récupérer 15 millions d’euros auprès des organismes publics et des ASBL. Ce serait le trop-perçu despoints APE (aide à la promotion de l’emploi). 2 700 ASBL et d’autres organismes recevraient une lettre de recouvrement, le gouvernement estimant que l’argent perçu n’a pas été utilisé pour son but, la création d’emplois.

Centres sociaux, soins des handicapés et des aînés, écoles de devoir, activités culturelles… voyant leur budget toujours plus réduit, les organismes qui se chargent de ces tâches pourtant essentielles, ont dû se débrouiller avec ces béquilles, parce que les politiques d’austérité successives leur ont coupé les moyens.

Le gouvernement wallon prétend soutenir l’emploi ? Qu’il embauche en CDI, avec des vrais salaires, ces travailleurs qui font un travail utile!