Ils jouent la sueur des facteurs au Monopoly de la Bourse

Download PDF

Mercredi 14 mars, la valeur boursière de Bpost a chuté de 22%. Plus de 1,4 milliard d’euros se sont ainsi envolés en quelques heures.
Cette chute a été causée par la déception des investisseurs face au fait que l’achat de la société américaine Radial par Bpost (pour un montant de 700 millions d’euros) n’a pas rapporté autant qu’espéré et que le dividende en 2018 ne sera pas plus élevé qu’en 2017.

Il y a fort à parier que les actionnaires de Bpost, dont fait partie l’Etat belge voudront rattraper le manque à gagner de la spéculation boursière sur le dos des facteurs. Pas question !