Réduction du temps de travail et moins de stress pour tous !

Download PDF

En Allemagne, des centaines de milliers de travailleurs ont participé aux grèves à l‘appel du syndicat IG Metall. La participation massive des travailleurs montre que beaucoup en ont assez de trimer toujours plus pour que les actionnaires des grandes entreprises s‘enrichissent de façon démesurée. C‘est notamment la revendication de la semaine des 28 heures, violemment attaquée par le patronat, qui a beaucoup fait discuter.

Oui, la réduction du temps travail est une revendication essentielle pour le monde du travail, mais il faut qu’elle soit sans perte de salaire !

Or, les dirigeants de l’IG Metall demandaient seulement le droit de pouvoir réduire individuellement le temps de travail pour une durée de deux ans maximum. Et cela sans maintien du salaire, sans que cela coûte un centime au patronat. Comme c’est le cas ici en Belgique pour le crédit temps, les travailleurs financeraient cette réduction de temps de travail eux-mêmes, sur leurs salaires si durement gagnés.