Les exploiteurs et leurs complices

Download PDF

Selon une étude universitaire, le travail au noir serait en diminution en Europe. Ce serait notamment grâce à la multitude de flexijobs, minijobs, chèques service et autres mesures pour diminuer le „coût du travail“ des différents gouvernements.

Le travail au noir c‘est du travail pour lequel aucun impôt et aucune cotisation sociale n‘est payée. Reste la question: en créant une multitude de statuts pour lesquels de moins en moins de cotisations sociales et d‘impôts sont dus, est-ce que les gouvernements ont combattu le travail au noir ou l’ont-ils simplement rendu légal?