Contrôler les demandeurs d’asile… pour ne pas contrôler les riches

Download PDF

La Chambre a adopté une réforme du droit d’asile du secrétaire d’Etat Theo Francken. Cette réforme prévoit que les policiers pourront fouiller les téléphones et les profils des réseaux sociaux des demandeurs d’asile. Un refus, pouvant mener à l’enfermement du demandeur d’asile.

Fidèle à lui-même, monsieur Francken veut faire passer les réfugiés pour des fraudeurs, ou carrément des gens dangereux. On ne l’entendra jamais proposer des mesures aussi contraignantes contre les patrons fraudeurs du fisc ou qui ferment des usines après avoir empoché des millions. Et monsieur Francken, ne proposera jamais non plus qu’on contrôle les comptes des grandes entreprises et des banques…pourtant on verrait alors qu’il y a assez d’argent pour donner du travail à tous, belges et étrangers !