Clarebout Potatoes, Warneton : Des bénéfices mortels

Download PDF

Un ouvrier est mort mardi 24 octobre, écrasé par le contrepoids d’un engin élévateur. Cet accident mortel a soulevé l’indignation parmi ses camarades de travail. Ils ont refusé de reprendre le travail et ont occupé le site jusqu’au lendemain soir.

C’est le second accident mortel en moins de deux ans chez ce fabricant de frites surgelées. Une ouvrière est décédée en avril 2016 sur un autre site.

Les travailleurs témoignent et dénoncent les multiples dangers vécus au quotidien : chutes sur des sols glissants et jamais nettoyés, installations électriques exposées à la pluie… et le manque d’entretien général.

Ce patron est prêt à sacrifier la vie de ceux qui font sa fortune. En 2016, pour environ 360 salariés, les bénéfices après impôts ont dépassé 173 000 euros par salarié, plus de 4 fois la paye !

Par leur mouvement de grève les travailleurs ont obligé la direction à signer un ensemble de mesures de sécurité. Et loin de lui faire confiance, ils ont décidé de rester vigilants et de  contrôler l’application de ces mesures.