Sans issue

Download PDF

Chaque année, la fiscalité favorable aux véhicules de société coûte 2 milliards €. Le budget nécessaire pour achever le RER est de 4 milliards… et il en manque un pour le terminer.

Il est évident que la fiscalité sur les voitures de sociétés est une subvention déguisée aux capitalistes de l’industrie automobile et aux patrons pour éviter d’augmenter les salaires. Mais c’est un choix qui revient à mettre les navetteurs dans les bouchons, direction les tunnels et les viaducs qui tombent en morceaux.