« Une réforme qui favorise ceux qui travaillent »

Download PDF

Avec la réforme des pensions du ministre Bacquelaine (MR), les ouvriers ayant déjà 45 années d’ancienneté et qui sont en ce moment en pré-pension ou au chômage ne bénéficieront plus de la prise en compte du niveau de leurs revenus actuels dans le calcul du montant de leur pension. Cela veut dire que les nombreux ouvriers qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans se verront appliquer un calcul se référant aux salaires très bas du début de leur carrière professionnelle, lorsqu’ils étaient apprentis ou débutants ! Avec comme conséquence, une perte estimée de 100 € bruts par mois lorsqu’ils seront pensionnés…