Congo : toujours victime du pillage impérialiste

Download PDF

Il y a 20 ans, mourrait Mobutu. Avec la complicité de l’Etat belge, il exerça sa dictature sur le Congo durant 32 ans pour son plus grand profit et celui des capitalistes belges.

Aujourd’hui, le nom du dictateur a changé et des entreprises chinoises prennent aussi leur part du gâteau, mais c’est toujours la population qui paye le pillage impérialiste des richesses de la région : Des mineurs qui travaillent pied nus, des paysans affamés, des régions entières victimes des guerres entre chefs locaux… voilà le sort des travailleurs dans cette région la plus riche de la planète en ressources comme l’uranium, le diamant, le cuivre, le coltan…