Apple échappe à l’impôt à tous les coups

Download PDF

Le géant Apple, grâce entre autres au succès de son iPhone, possède un matelas financier de 257 milliards de dollars – l’équivalent du PIB annuel du Chili ou de la Finlande – stockés pour l’essentiel en Irlande, afin d’échapper au fisc américain. Que faire de tout cet argent ? Les dirigeants de ce groupe ont au moins deux projets en tête, tout aussi inutiles socialement l’un que l’autre : racheter leurs propres actions, pour faire grimper le titre en bourse, et augmenter l’enveloppe des dividendes distribués aux actionnaires – déjà l’une des plus élevées au monde : 12 milliards de dollars par an.

Ce trésor permet à Apple d’exercer, de concert avec d’autres multinationales, un chantage sur le gouvernement américain : soit nous continuons à accumuler des fortunes gigantesques dans les paradis fiscaux, soit vous baissez énormément l’impôt sur les bénéfices. Ce que Trump a dans ses intentions. Il envisage en effet de les diminuer les faisant passer de 35 à 15 %…