Années grasses pour marchands d’armes

Download PDF

La Belgique n’a pas connu de guerre sur son sol depuis plus de 70 ans mais cela ne l’empêche pas d’intervenir militairement à l’étranger, comme au Moyen-Orient depuis 2001.

Et alors que des milliards d’économies sont prévues dans la santé, dans l’enseignement, dans les transports publics, le budget de l’armée est lui en augmentation.

La commission de la défense de la Chambre vient d’approuver le budget militaire prévu pour la période 2016-2030 : 9,4 milliards d’euros en matériels dits « majeurs » comme 34 nouveaux avions de combat, deux frégates, six chasseurs de mines, six drones, des véhicules de combat motorisés et des canons lourds…

Le gouvernement prévoit ainsi une augmentation d’ici 2030 des dépenses militaires à 1,3% du PIB, alors qu’elles sont 0,9%.

L’utilisation de ces armes dans le cadre des guerres menées par les USA, la France et d’autres nations capitalistes au Moyen-Orient et en Afrique ne feront qu’accroître le chaos qui y règne déjà.

Cet argent serait bien plus utile pour embaucher dans les hôpitaux et construire des écoles !