Protection civile… en danger

Download PDF

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, présente le réforme de la protection civile comme une « modernisation et un renforcement pour faire face à de nouveaux risques comme le terrorisme et le changement climatique ». Mais ce ne sont que des mots. En 20 ans, le personnel de la protection civile a diminué de 50%. La moyenne d’âge est aujourd’hui de 50 ans, et peu de jeunes sont formés à ces métiers. Le budget  de fonctionnement annuel, 300 000 €, est dérisoire et ne permet pas l’entretien correct des véhicules et du matériel.

La réforme de Jambon implique la fermeture de 4 casernes sur 6 et une réduction du personnel de 30% via des pré-pensions ou une réaffectation dans d’autres services fédéraux comme les prisons ou la police. Le gouvernement Michel et les ministres de la N-VA prouvent que la « sécurité » dont ils aiment tant parler n’est que pure démagogie.