Les parasites !

Download PDF

Malgré des dépenses exceptionnelles liées aux suites du scandale des moteurs diesel truqués, le groupe VW a renoué avec les profits en 2016, et pas les moindres : 5,14 milliards d’euros net.

Et si les dividendes distribués aux actionnaires avaient été réduits en 2015, ils renouent aujourd’hui avec leur niveau de 2011 : plus d’un milliard d’euros distribués aux actionnaires, dont près de la moitié pour les seules familles milliardaires Porsche et Piëch.

En face de cela : 30.000 suppressions d’emplois annoncées dans le groupe et une charge de travail accrue. Pourtant, de toutes ces richesses, aucune n’existerait sans les travailleurs !