Ils se donnent le droit de bombarder, pas celui d’accueillir !

Download PDF

Les États européens ne sont pas tenus de délivrer des visas aux réfugiés qui sont en danger. C’est ce que vient de décider la Cour de justice européenne.

« Yessss, gagné ! » c’est comme cela qu’a réagit Théo Francken, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. Il pourra ainsi refuser un visa aux familles syriennes qui en font la demande, pour se sauver des bombes… que l’Etat belge est autorisé à leur faire tomber dessus !