Stop à la chasse aux chômeurs !

image_pdfimage_print

Pendant les 6 premiers mois de 2013, l’ONEM a prononcé 8.982 sanctions contre des chômeurs, une catastrophe pour chacune des personnes concernées. Le nombre des sanctions est en constante augmentation, parallèlement au durcissement des critères.

Refusant d’imposer le moindre frein aux capitalistes responsables du chômage, le gouvernement s’en prend aux victimes des licenciements. Jusqu’à ce que les travailleurs imposent l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, sans diminution de salaire !

Stop à la chasse aux chômeurs !

Pendant les 6 premiers mois de 2013, l’ONEM a prononcé 8.982 sanctions contre des chômeurs, une catastrophe pour chacune des personnes concernées. Le nombre des sanctions est en constante augmentation, parallèlement au durcissement des critères.

Refusant d’imposer le moindre frein aux capitalistes responsables du chômage, le gouvernement s’en prend aux victimes des licenciements. Jusqu’à ce que les travailleurs imposent l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, sans diminution de salaire !