Ministre schizophrène

Download PDF

Le gouvernement fédéral a décidé d’un plan d’économie pour la SNCB et Infrabel de plusieurs centaines de millions d’euros chaque année jusque en 2019. Pour y parvenir, Infrabel a décidé de supprimer 4000 postes d’ici 2020 ou 27% de son personnel ! Certaines opérations de maintenance seraient reportées, obligeant les trains à rouler plus lentement. Certaines gares seraient mises « en cul-de-sac », contraignant la SNCB à n’y envoyer que des rames réversibles… alors que le parc de matériel roulant réversible de la SNCB est insuffisant. Et Infrabel réfléchirait même à désélectrifier certaines lignes pour faire l’économie du maintien des caténaires.

« Je m’interroge sur les intentions d’Infrabel quant au maintien de capacité du réseau ferroviaire belge », écrit, indigné, le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) au président d’Infrabel, Luc Lallemand. Le ministre devrait profiter de son accès de lucidité pour s’interroger aussi sur les intentions du gouvernement.