Exploitation mondiale

image_pdfimage_print

Un rapport de l’Organisation internationale du travail montre que les salaires ont stagné, voire reculé dans une grande partie du monde en 2016. La productivité et les inégalités salariales, elles, progressent partout. En Europe, par exemple, les 10 % de salariés les mieux payés perçoivent en moyenne 25,5 % de la masse salariale, soit autant que les 50 % les moins payés. L’offensive du patronat, comme nous la connaissons en Belgique, a lieu dans le monde entier et elle dégrade les conditions de vie de l’ensemble des travailleurs.