Alep, Mossoul : les populations victimes des intérêts impérialistes

Download PDF

La bataille de Mossoul en Irak, menée par la coalition internationale pour reprendre cette ville à Daech, a démarré le 17 octobre  et le nombre de victimes civiles ne cesse d’augmenter. « Cela pourrait être la pire catastrophe humanitaire depuis le Rwanda », disent les organisations humanitaires présentes sur place.

A Alep en Syrie, les bombes ne sont pas européennes ou américaines mais russes et syriennes, et c’est le même spectacle catastrophique pour la population.

Les guerres menées par les Étas-Unis, la France et leurs alliés, contre l’Irak, la Lybie, la Syrie, le Mali, etc, ont créé un immense chaos dans toute la région. Les divisions politiques qui en résultent et les forces militaires concurrentes annoncent déjà  que la victoire contre Daech ne sera pas la fin des affrontements, ni en Irak ni en Syrie.

A bas la guerre impérialiste !