Moi aussi, je suis sexy !

Download PDF

Rudi Vervoort, ministre-président PS de la région bruxelloise, s’est montré un peu froissé de ne pas avoir été invité par le gouvernement fédéral à la conférence de presse sur l’avenir d’Audi. Ce seraient pourtant parait-il, les investissements dans la recherche, la formation et l’innovation des régions et de Bruxelles en particulier, qu’auraient apprécié les actionnaires d’Audi en tout premier lieu. Selon lui, le gouvernement fédéral aurait raté une occasion de montrer que la Belgique, malgré la complexité de ses niveaux de pouvoir, peut être efficace.

En tout cas, les actionnaires des grandes entreprises n’ont qu’à tendre la main et regarder tous ces notables se marcher sur les pieds pour déposer chacun des offrandes à leurs pieds. Oui, pour vider les caisses publiques au profit des actionnaires, ça ne manque pas d’une certaine efficacité…