Barbarie aux États-Unis

Download PDF

Les autorités de l’Utah étaient inquiètes de la possible pénurie de produits chimiques qu’on injecte aux condamnés à mort pour les exécuter. En effet les entreprises qui les produisent hésitent à en vendre aux exécuteurs, par crainte d’une mauvaise image de marque.

Qu’a fait l’Utah ? Loin de s’orienter vers l’abolition de la peine de mort, il est devenu le premier État américain à rétablir un peloton d’exécution !

La prétendue civilisation de l’occident se résume à une formule chimique ou au fusil… au lieu du sabre, comme dans d’autres pays.