Aux voleurs !

Download PDF

En France, le groupe Carrefour s’apprête à voler l’équivalent d’un mois de salaire à près de 10 000 salariés. À partir du 1er avril, seuls les salariés en CDI qui ont plus d’un an d’ancienneté toucheront une prime jusque-là versée à tous. Pour s’opposer à ce vol pur et simple, les syndicats de Carrefour ont appellé à des débrayages et des actions ce vendredi 13 mars.

Au même moment, le dividende versé aux actionnaires a augmenté de 10 % tandis que l’État français verse 90 millions d’euros à la société au titre d’aide à l’emploi.

Autrement dit, l’État récompense des détrousseurs de grand chemin.