Ça ne passe pas comme une lettre à la poste

Des travailleurs de BPost à Liège se sont mis en grève vendredi pour
protester contre le nouveau modèle de distribution. Encore un programme pondu
par des « experts » qui n’ont jamais porté une sacoche de facteur,
mais excellent dans l’augmentation des profits des actionnaires en supprimant
des postes et chargeant toujours plus ceux qui restent.

Les facteurs de la région de Liège ne sont pas les seuls à en avoir
assez de ce fonctionnement absurde.




Actionnaires de Total : Pour eux ça gaze

De plus en plus de personnes comptent chaque litre
d’essence qu’elles peuvent mettre dans leur réservoir, alors
que Total annonce une hausse des
dividendes de 5 à 6 % pour ses actionnaires. Selon la presse Total devrait leur
distribuer quelque 8 milliards de dollars cette année…

Avec une part estimée de 3 à 5% des actions à travers ses holdings, la
famille Albert Frère à elle seule, empoche entre 250 et 400 millions d’euros.
Voilà où part notre argent.




Il ne sera pas sur la paille !

Après avoir touché 600 000 euros de salaire annuel,
le patron de bpost quittera l’entreprise en février 2020 avec une prime de
non-concurrence d’un demi-million d’euros… s’il ne passe pas à la concurrence
d’ici un an !

C’est le pourboire des actionnaires pour services rendus : sous-payer
la plupart des postiers 1400 euros net par mois, avoir supprimé des
milliers d’emplois et envoyé d’autres milliers en sous-traitance.

Les bénéfices aux riches, le chômage et les bas salaires aux
travailleurs ! C’est indécent !