Les derniers articles

Il ne sera pas sur la paille !

Après avoir touché 600 000 euros de salaire annuel, le patron de bpost quittera l’entreprise en février 2020 avec une prime de non-concurrence d’un demi-million d’euros… s’il ne passe pas à la concurrence d’ici un an ! C’est le pourboire des actionnaires pour services rendus : sous-payer la plupart des postiers 1400 euros net par mois, avoir supprimé des…

Question à 500 000 euros

Qui trouve normale la prime du patron de bpost ? Le Vlaams Belang et son député Dries Van Langenhove ! Normal, ils sont du côté des riches, pas des travailleurs.

Quel programme pour le futur gouvernement flamand ?

Au vu de ce qu’a écrit Bart De Wever, il faut s’attendre à ce que les patrons des grandes entreprises continuent à être chouchoutés et que les travailleurs et les chômeurs soient encore plus mal traités qu’avant. Mis à part, peut-être, une baisse limitée de la TVA sur l’électricité. C’est surtout le nationalisme flamand qui…