Capitalisme en crise

image_pdfimage_print

Les rats quittent le navire

En Russie, Audi annonce pour les mois d’avril à juin un jour de chômage par semaine dans son usine à Kagula, Opel ferme son usine définitivement et quitte le pays, Nissan arrête la production pour tout le mois de mars et renvoie les intérimaires, PSA ferme jusqu’en juillet… Et après on verra. Au lieu de…

Une augmentation moyenne de 9%

Les salaires sont gelés depuis bientôt 4 ans, pas les dividendes. Ceux-ci ont en effet augmenté de 9% en moyenne pour les 20 grandes entreprises de l’indice boursier BEL20.

Les parasites à l’œuvre

3400 milliards de dollars, c’est le montant consacré par les entreprises à se racheter les unes les autres en 2015. Ce qui fait monter le prix des actions car les actionnaires anticipent sur les restructurations qui suivront ces rachats. Dans cette économie en crise, les milliards servent à licencier plutôt qu’à embaucher !